LOCATION
VACANCES

Congrès Tourisme Neige

Congrès Mondial de Tourisme de Neige et de Sports d'Hiver

Lors de la huitième édition du Congrès, qui se tiendra à Andorre la Vieille  le 9 et 10 avril 2014, nous traiterons du nouveau potentiel du tourisme de montagne en été et des outils que nous avons  pour désaisonnaliser l’offre : les nouveaux produits adaptés aux nouveaux secteurs du marché et ceux émergents, les applications pour les portables et la géolocalisation comme un outil de diffusion et promotion, les « resorts » de montagne qui triomphent ailleurs, la valeur des icônes dans le développement et la commercialisation touristique, les grands parcs thématiques de nature en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que la croissance de la pratique de sports associés aux espaces naturels.Lors de la huitième édition du Congrès, qui se tiendra à Andorre la Vieille  le 9 et 10 avril 2014, nous traiterons du nouveau potentiel du tourisme de montagne en été et des outils que nous avons  pour désaisonnaliser l'offre : les nouveaux produits adaptés aux nouveaux secteurs du marché et ceux émergents, les applications pour les portables et la géolocalisation comme un outil de diffusion et promotion, les « resorts » de montagne qui triomphent ailleurs, la valeur des icônes dans le développement et la commercialisation touristique, les grands parcs thématiques de nature en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que la croissance de la pratique de sports associés aux espaces naturels.

La première édition du Congrès en 1998, a eu lieu à Escaldes-Engordany  sous le nom de Congrès Mondial de Tourisme de Neige et de Sports d’Hiver. Il a réuni environ 150 participants venus de 24 pays et a servi de point de départ pour les éditions ultérieures. Les participants ont conjointement analysé la situation des destinations de neige et ont réfléchi sur les perspectives d’avenir du secteur.

Dans la deuxième édition du Congrès en 2000, ils ont traité des nouvelles tendances en gestion touristique et de l’impact du développement technologique et social dans l’avenir du tourisme hivernal. L’édition a réuni plus de 200 participants venus de 25 pays, d’entreprises privées, d’organisations professionnelles et de pouvoirs publics. Elle a eu lieu dans les paroisses d’Encamp, Escaldes-Engordany et Sant Julià de Lòria.

En Avril 2002, la troisième édition du Congrès a cherché des solutions possibles à diverses menaces exogènes du futur des champs de neige comme le réchauffement climatique, la fragilité de l’environnement et l’évolution des tendances de consommation du marché ainsi que la création de nouveaux produits. Cette édition a eu lieu à la paroisse d’Escaldes-Engordany,d’Andorre la Vieille et d’Encamp.

En 2005, les Mairies, le gouvernement et l’OMT ont convenu d’élargir la thématique du Congrès aux activités de montagne tout au long de l’année, le convertissant en  l’actuel Congrès Mondial du Tourisme de Neige et de Montagne, et dotant chaque édition  d’un thème propre. Par conséquent, la  quatrième édition du Congrès en 2005 célébrée à Canillo portait sur ​​l’innovation et le tourisme de montagne.

Encamp a accueilli la cinquième édition en 2008, sur les répercussions du changement climatique sur les destinations de montagne. Les 240 participants venus du monde entier eurent l’occasion d’examiner et de débattre de sujets aussi divers que l’avenir des stations de ski, l’impact du changement climatique sur des événements sportifs ou créer de nouveaux produits adaptés à leur nouvel environnement naturel.

Le sixième Congrès, qui s’est tenu à Ordino, en 2010, a été consacré sur la manière d’attirer de nouveaux clients vers les destinations de montagne, en  créant des expériences uniques, en utilisant les TIC pour diffuser l’information, en  et améliorant la productivité et la rentabilité. Il a été suivi par 344 internationaux.

En 2012, ce fut au tour de La Massana. La septième édition du Congrès, intitulé le Tourisme de Montagne 2.0 nouvelles stratégies de réussite, axée sur l’utilisation des technologies appliquées au tourisme. C’était l’édition la plus populaire de l’histoire du Congrès, avec plus de 400 participants venus de 27 pays.