ACHAT/VENTE
APPARTEMENTS

Les Andorrans maîtres en Principauté

Les Andorrans maîtres en Principauté

La 4ème manche du Championnat de de la Montagne 2ème Division qui se déroulait ce week-end des 18 et 19 juin en Andorre, a vu les pilotes andorrans se mettre en valeur. C’est en effet Raul Ferré et Gérard de La Casa qui s’imposent…

Championnat Sport

Les fortes chaleurs qui ont envahi la France durant ce week-end de juin n’ont pas épargné la Principauté d’Andorre. Et seule l’altitude a permis de supporter des températures estivales qui ont sérieusement éprouvé pilotes et mécaniques.

Avantage de cette situation météorologique, c’est sur un tracé parfaitement sec, offrant des conditions idéales, que se sont déroulés les débats. Des débats qui voyaient rapidement les pilotes Andorran se mettre en avant. Sur l’épreuve comptant pour le Championnat de 2ème Division c’est en effet Raul Ferré qui réalisait le meilleur chrono sur la première montée de course.

Le pilote Andorran plaçait à nouveau sa Silver Car au sommet des feuilles de classement sur la seconde montée, et même si Sébastien Petit parvenait à le devancer de deux millièmes sur l’ultime ascension, Raul Ferré conservait l’avantage et inscrivait son nom au palmarès 2022 d’une épreuve courue pour lui à domicile.

Sébastien Petit a fait de son mieux sur un terrain qu’il découvrait et sur lequel il fut d’une belle régularité. Au final, le double Champion de place sa Nova Proto NP-01 au deuxième rang, également deuxième du groupe E2-SC. Le podium de cette Pujada est monopolisé par les E2-SC, puisque c’est la Nova Proto NP-03 de Sébastien Jacqmin, évoluant en E2-SC/1, qui complète le top 3.

Quatrième et premier de la classe CN/2, Dimitri Pereira réalise une excellente opération. Leader du Championnat 2ème Division avec sa Norma M20 FC, il conforte un peu plus son avance en tête.

Emeline Bréda, cinquième, repart d’ avec la Coupe de Dames, mais également avec un succès dans le groupe DE qui lui permet de conforter sa deuxième place au championnat. Avec sa Dallara F311, l’Iséroise devance au final l’Osella PA27 de Francis Bellières.

Septième, et troisième des pilotes inscrits sur le Championnat de France de la Montagne, Jérôme Jacquot signe un succès en CM avec son Speed Car GTR. Le Gardois devance trois pilotes Andorran évoluant en CM avec dans l’ordre, Edgar Montella, Joan Gil, Marc Solsona. On retrouve à leur suite le BRC 49 Evo de Jean-Marc Tissot, onzième de ce classement Sport.

 

Championnat Production

Dès les essais, les concurrents engagés sur cette Pujada savaient qu’il serait très difficile de contester la victoire à Gérard De La Casa tant sa domination au volant de sa surpuissante Ford Fiesta fut insolente. La suite allait confirmer les résultats des essais puisque le même Gérard De La Casa s’imposait sur les trois montées de course.

Sur la première montée il devançait la Lamborghini Huracan de Ronald Garcès et la Porsche GT3 de Jordi Gaig. Une première montée marquait par l’abandon de Nicolas Granier qui aura par la suite l’occasion de s’illustrer.

Pilote le plus rapide sur la deuxième ascension, De La Casa devançait alors son compatriote Jordi Gaig et la Porsche 997 GT3 de l’ Joan Salvans. L’ultime confrontation verra les trois mêmes pilotes se placer aux avant-postes alors que Ronald Garcès, suite à un problème technique, ne prenait pas le départ de cette dernière montée.

Au terme de cette confrontation Andorrane, c’est donc Gérard De La Casa qui impose sa Ford Fiesta devant la Porsche GT3 de Jordi Gaig et la Porsche 997 GT3 de Joan Salvans. Ronald Garcès positionne finalement sa Lamborghini Huracan ST au quatrième rang.

Son abandon sur la première ascension n’a pas empêché Nicolas Granier de placer sa Léon Supercopa MK3 au cinquième rang et de remporter une nouvelle victoire en groupe A. Ce résultat lui permet de prendre l’ascendant au championnat sur Stéphane Garcia dont l’Audi RS3 LMS TCR pointe au sixième rang.

Le leader du Championnat de de la Montagne Production 2ème Division, Patrick Thiebaud, termine au septième rang, en tête du GTTS/2 avec sa Peugeot RCZ. Huitième, Eric Michon remporte le groupe GT Sport avec sa Ferrari F430. En plaçant sa Seat au neuvième rang, l’Andorran Luis Sala s’offre un succès dans la classe A/4. Le top 10 est complété par un Français, Philippe Faure, qui disputait cette épreuve au volant de sa Renault Clio 4 Cup.

En plaçant sa Honda Civic au quatorzième rang, Antoine Esturillo signe un succès en F2000. Il termine juste devant Bernard Ottavi, autre animateur du Championnat 2ème Division Production avec sa Renault Clio groupe A. Sa fille, Marie Ottavi, remporte quant à elle la classe N/2 avec sa Citroën Saxo VTS. Marie Cammares, qui disputait cette épreuve avec une Renault Mégane, se classe deuxième du F2000/2.

TEXTO PRPIETAT: https://news.google.com/articles/CBMiT2h0dHBzOi8vd3d3LmZmc2Eub3JnL1BhZ2VzL0FjdHVzLzIwMjIvTGVzLUFuZG9ycmFucy1tYWl0cmVzLWVuLVByaW5jaXBhdXRlLmFzcHjSAQA?hl=fr&gl=FR&ceid=FR%3Afr