ACHAT/VENTE
APPARTEMENTS

L’objectif est de créer un chemin de randonnée qui unisse les territoires de Bescaran à Auzat en passant par l’Andorre et de coopérer pour une revitalisation du territoire

L’objectif est de créer un chemin de randonnée qui unisse les territoires de Bescaran à Auzat en passant par l’Andorre et de coopérer pour une revitalisation du territoire

L’objectif est de créer un chemin de randonnée qui unisse les territoires de Bescaran à Auzat en passant par l’Andorre et de coopérer pour une revitalisation du territoire

Au mois de juillet 2010, a débuté le projet « Faire de la Frontière un Chemin vers la Formation » dans le cadre du Programme Opérationnel de Coopération Territoriale Espagne – France – Andorre.

Cinq partenaires se sont engagés dans ce projet : l’Institut National d’Education Physique de Catalogne (Barcelone) en tant que chef de file, la Mairie d’Auzat (Ariège, France), l’Entité Municipale Décentralisée de Bescaran (Valls de Valira, Alt Urgell), La Seu d’Urgell (Alt Urgell) et les communes andorranes, sans compter les autres structures partenaires.

L’objectif est de créer un chemin de randonnée qui unisse les territoires de Bescaran à Auzat en passant par l’Andorre et de coopérer pour une revitalisation du territoire. C’est pour cela que l’on a mis en place l’aménagement du chemin et la création de deux refuges aux points de départ et d’arrivée de l’itinéraire. La formation se présentera comme un outil de développement et de pérennisation du projet.  

Le projet doit participer à:

                • Générer des retombées économiques locales,

                • Créer de l’emploi,

                • Redynamiser les villages concernés,

                • Mettre en place une offre de formation spécifique.

Tout cela en adoptant une démarche de développement durable qui s’appuie sur la richesse du patrimoine naturel et culturel.

Les objectifs du projet :

La revitalisation des trois territoires (L’Alt Urgell, Auzat et l’Andorre) moyennant la récuperation d’un chemin transfrontalier dans le but d’unir les trois territoires.

Les actions spécifiques :

valoriser le patrimoine naturel et culturel grâce à l’activité touristique,
développement de l’activité économique,
développement d’une offre de formation transfrontalière,
l’adoption de l’ésprit du développement durable,
création d’emploi